Monthly Archives:

août 2016

Mode de vie

Les collations à l’école : un défi ?

La rentrée scolaire arrive avec son lot de casse-têtes, dont celui des collations. Surtout en ce qui concerne les enfants du primaire. J’ai publié récemment un article qui regroupe quelques idées de collations sans noix. Par contre, plusieurs écoles ont maintenant une politique alimentaire encore plus stricte que celle qui exclue les allergènes. En effet, elle interdit non seulement les allergènes, mais également les aliments considérés comment étant difficiles à manger, salissants ou trop transformés. La liste des interdits n’en finit plus. Si bien qu’à la fin, dans plusieurs établissements scolaires, les seules collations permises sont les fruits, les légumes et le fromage. Ce règlement amène les parents végétaliens (et même les non-végétaliens) à s’inquiéter de la consommation de protéines de leur marmaille. Pas de panique! Chez les enfants en santé, une déficience en protéines est quasiment impossible. Pour plus d’informations, vous pouvez vous référer à mon article sur le sujet. En ce qui concerne les autres nutriments, un enfant en santé n’a généralement pas de problème à aller chercher ce dont il a besoin dans le reste de la journée. Voici quelques conseils pour calmer vos angoisses et vous aider à mieux gérer la rentrée :

  • On «booste» le déjeuner avec des aliments plus riches en protéines et en gras : toasts au beurre d’arachide, granola et yogourt de soya, smoothies dans lequel on a ajouté du lait de soya, du tofu soyeux ou des graines de chanvre, etc.
  • On offre un dessert plus riche au lunch : on oublie le fruit que l’enfant aura déjà consommé à la collation. Un pouding de chia ou de soya, une galette ou un muffin maison, du houmous au chocolat et des craquelins, des boules d’énergie, etc.
  • Si l’horaire le permet, on tente de se rattraper à la collation de l’après-midi qui est souvent prise au service de garde (où les règlements sont plus souples), sur le chemin du retour ou à la maison
  • Si l’école fournit des berlingots de lait, on peut s’informer s’il est possible qu’on fournisse des berlingots de lait de soya ou de riz pour notre enfant
  • Dans le cas où l’enfant a un faible appétit et a de la difficulté à maintenir une bonne croissance (diagnostiqué), il est possible d’obtenir un papier du médecin qui permettrait à l’enfant d’élargir son répertoire d’aliments permis à la collation. La même règle s’applique pour d’autres problèmes de santé où il est essentiel de modifier l’alimentation du petit.

Finalement, les règlements sont très variables d’un établissement à l’autre. N’hésitez pas à communiquer directement avec l’école pour avoir l’heure juste. Sur cela, je vous souhaite une superbe rentrée scolaire!

 

IMG_5002

Mode de vie/ Recettes

5 idées collations pour la rentrée

Pour avoir assez d’énergie dans la journée, les enfants ont souvent besoin de collations nourrissantes. Or, avec la rentrée scolaire et les différentes politiques alimentaires des écoles,  on se retrouve souvent assez limité dans nos choix. Les collations des jeunes sont donc souvent restreintes aux fruits et légumes, ce qui peut devenir redondant. Je vous propose quelques idées de collations végétaliennes et sans noix/arachides pour remédier à la situation.

1) Barre tendre

On peut facilement modifier ma recette de barre tendre pour affamés pressés pour la rendre school-friendly: on remplace le beurre d’arachide par du beurre de soya ou du beurre de tournesol. On peut aussi omettre les graines de citrouille et de sésame et les remplacer par la même quantité d’avoine, de canneberges ou tout autre ingrédient de votre choix. Il suffit de garder les mêmes proportions.

 

2) Pochettes collation

Les compotes de fruits et les poudings en pochette sont de plus en plus populaires chez les enfants. Pour une version plus nourrissante, on peut se procurer des pochettes réutilisables et les remplir avec le contenu de notre choix. Les compotes de fruits maison, les poudings de chia ou les yogourts non laitiers sont des exemples d’aliments avec lesquels on peut remplir les pochettes.

3) « Yop » sans produits laitiers

On peut créer notre propre yogourt à boire en mélangeant les fruits au choix avec un lait végétal au mélangeur. Fraise-banane-vanille, coco-ananas, framboise-lychee, les combinaisons sont infinies! Les enfants s’amuseront sans aucun doute à choisir leur propre mélange. Les yop se préparent d’avance et peuvent être congelés dans des contenants hermétiques.

4) Pois chiches grillés

Les pois chiches grillés peuvent être achetés ou faits maison. Par contre, la version maison perd son caractère croustillant le lendemain (ils demeurent quand même délicieux).

5) Mini pitas garnis

On prend un mini pita qu’on coupe en deux et on garnit de houmous ou de tartinade de tofu. L’enfant préfère le sucré? On troque le houmous traditionnel pour du houmous au chocolat.

Et vous, qu’est-ce que votre marmaille préfère en collation?

 

2015-09-20 10.49.17-2