Browsing Category

Non classé

Non classé/ Recettes

3 recettes de chocolat à offrir (ou à dévorer)

J’adore cuisiner mes propres chocolats et impressionner la visite. On pense souvent (à tort) que confectionner soi-même ses friandises c’est compliqué. Voici trois recettes simples qui feront fureur aux partys de bureau. Déposés dans une jolie boîte, ces chocolats feront aussi d’excellents cadeaux. J’ai utilisé du chocolat noir de Camino cuisine ( équitable et sans les 10 allergènes prioritaires ) dans toutes mes recettes, mais n’importe quel chocolat noir pourrait convenir.

Dattes aux chocolat, au citron et à la fleur de sel (recette tirée de Trois fois par jour)

2014-07-13 22.13.48

 

Préparation Réfrigération Cuisson Portions
10 min 20 min 5 min 8

INGRÉDIENTS

  • 8 dattes Medjool
  • 8 amandes entières
  • 200g (6,5 oz) de chocolat noir
  • Zeste d’un citron
  • Fleur de sel

 

PRÉPARATION

  1. Ouvrir les dattes, retirer les noyaux et les remplacer par une amande. Réserver.
  2. Faire fondre le chocolat, puis y tremper les dattes farcies de manière à bien les enrober.
  3. Déposer sur un papier parchemin, saupoudrer de zeste de citron et de fleur de sel.
  4. Laisser figer au réfrigérateur.
  5. Sortir environ 20 minutes avant de déguster.

 

Bounty version végétalienne (recette tirée de The edgy veg)

2015-10-15 23.07.13

Préparation Réfrigération Cuisson Portions
30 min 30 min + 50 min 5 min 16-20

 

INGRÉDIENTS

Garniture à la noix de coco

  • 750 ml (3 tasses) noix de coco râpée non sucrée
  • 150 ml (⅔ tasse) lait de coco condensé sucré*
  • 125 ml (½ tasse) sirop d’érable
  • 5 ml (1 c. à thé) d’extrait de vanille
  • Une pincée de sel

 

Enrobage de chocolat

  • 300 g (10 oz) de chocolat noir ou mi-sucré

PRÉPARATION

  1. Dans un bol, mélanger le lait de coco condensé, le sirop d’érable, le sel et l’extrait de vanille jusqu’à homogénéité.
  2. Ajouter la noix de coco râpée au bol et bien mélanger.
  3. Étaler l’appareil dans un moule carré de 8 x8 po recouvert de papier film. Presser fermement.
  4. Placer le moule au congélateur pour un minimum de 30 minutes ou jusqu’à ce que le mélange soit ferme.
  5. Pendant ce temps, recouvrir une plaque à biscuits ou une planche à découper de papier parchemin.
  6. Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  7. Retirer le moule de noix de coco du congélateur, démouler et couper en barres selon la grosseur désirée.
  8. Tremper les barres de noix de coco dans le chocolat fondu à l’aide d’une fourchette pour les enrober complètement.
  9. Déposer sur la plaque préparée.
  10. Réfrigérer jusqu’à ce que le chocolat soit bien figé soit environ 50 minutes.
  11. Conserver au réfrigérateur dans un contenant hermétique.

 

* Pour le lait de coco condensé sucré

Cette recette est très simple et peut remplacer le lait condensé sucré dans la plupart des recettes. Si l’on choisit un lait de coco sans additif, le résultat va être très épais (comme un pouding). Les laits de coco contenant de la gomme de guar ou de xanthane donnent un résultat plus liquide (comme le lait condensé sucré régulier). Les deux types de lait de coco conviennent à la recette de Bounty.

Ingrédients

  • 1 conserve d 400 ml de lait de coco
  • 60 ml (¼ tasse) de sirop d’érable

Préparation

  1. Dans une petite casserole, amener le lait de coco à ébullition.
  2. Incorporer le sirop d’érable avec un fouet.
  3. Réduire le feu et laisser mijoter environ 25 minutes en remuant fréquemment. Le mélange devrait avoir réduit de moitié et être légèrement épais.
  4. Verser dans un contenant en verre et laisser refroidir. Le lait condensé sucré se conserve 7 jours au réfrigérateur.

 

Mendiants  aux canneberges et aux écorces d’orange confites (recette tirée de Ricardo)

2015-08-04 20.23.56

Préparation Réfrigération Cuisson Portions
30 min 60 min 5 min 20-24

 

INGRÉDIENTS

  • 335 g (12 oz) de chocolat noir, haché grossièrement
  • 30 ml (2 c. à table) de canneberges séchées
  • 30 ml (2 c. à table) d’écorces d’orange confites **en dés

PRÉPARATION

  1. Tapisser une plaque à biscuits de papier parchemin, réserver.
  2. Faire fondre le chocolat au bain-marie.
  3. Pour chaque mendiant, verser environ 15 ml (1 c. à table) de chocolat sur le papier parchemin et étaler légèrement avec le dos de la cuillère pour former une pastille.
  4. Déposer la garniture au fur et à mesure sur chaque pastille.
  5. Réfrigérer environ 20 minutes ou jusqu’à ce que le chocolat soir ferme.
  6. Conserver au réfrigérateur dans un contenant hermétique.

** Pour les écorces d’orange confites (recette tirée de Ricardo)

Ingrédients

  • 2 oranges bien lavées
  • 250 ml (1 tasse) de sucre
  • 125 ml (½ tasse) d’eau
  • 30 ml (2 c. à table) de sirop de maïs

Préparation

  1. Sur un plan de travail, couper et jeter les deux extrémités des fruits. Pratiquer 4 incisions à travers la peau jusqu’à la chair. Détacher délicatement l’écorce de la chair et réserver la chair pour une autre utilisation. Couper les écorces en bâtonnets.
  2. Dans une casserole, couvrir les écorces d’eau froide et porter à ébullition. Égoutter et répéter l’opération deux autres fois. Égoutter. Réserver.
  3. Dans la même casserole, porter à ébullition l’eau, le sucre et le sirop de maïs en remuant jusqu’à ce que le sucre soit dissous. Ajouter les écorces d’oranges blanchies. Laisser mijoter environ 25 minutes jusqu’à l’obtention d’un sirop épais. Retirer les écorces du sirop et les déposer sur une grille pour bien les égoutter. Laisser sécher à l’air libre environ 4 heures.
  4. Les écorces d’oranges se conservent environ 3 semaines dans un contenant hermétique lorsqu’on les place dans un endroit frais et sec.

Voici quelques autres recettes que je trouve bien intéressantes, mais dont je n’ai pas eu l’occasion de les tester:

Vous m’en redonnerez des nouvelles!

Non classé/ Recettes

Bol de lait de cajou réconfortant

L’arrivée des premiers flocons me donne toujours le goût de passer mes soirées emmitouflée dans mes couvertures moelleuses avec un bon livre et le chat qui me sert de coussin chauffant. Il ne me manque qu’une boisson chaude pour atteindre le summum du confort. Le hic c’est que je n’aime pas le chocolat chaud ni les tisanes. Comme je tente de limiter ma consommation de caféine, je réserve mon café et mon thé noir aux moments où mon cerveau doit fonctionner davantage. Dans un élan de créativité, j’ai rassemblé mes aliments préférés pour en faire une délicieuse boisson crémeuse et réconfortante. Le breuvage parfait pour affronter les soirées hivernales. Ce lait crémeux constitue également une collation pré-entrainement de choix.

 

2015-02-06 21.37.08

 

 

Préparation Réfrigération Cuisson Portions
5 min NON NON 1

 

 

INGRÉDIENTS

  • 300 ml (1¼ tasse) de tasse de boisson de cajou originale ou autre boisson végétale au choix
  • 10 ml (2 c. à thé) de beurre d’arachide ou de beurre d’amande crémeux
  • 2 dattes medjool, dénoyautées
  • 1 pincée de cannelle

 

PRÉPARATION

  1. Dans une petite casserole, déposer tous les ingrédients. Chauffer à feu moyen, sans faire bouillir, environ 2 minutes en remuant de temps en temps. Retirer du feu.
  2. Passer le mélange au mélangeur ou utiliser le pied-mélangeur pour réduire les dattes en purée et faire mousser le lait.
  3. Servir chaud avec une pincée de cannelle, si désiré.

 

 

Mode de vie/ Non classé/ Recettes

Pour mettre fin aux rumeurs: le tofu s’explique

2012-08-18 19.54.34

Réaction d’une de mes amies la première fois que je lui ai cuisiné du tofu. Ça ne l’a pas empêché de finir son assiette!

Le tofu est souvent victime de discrimination. Je ne compte plus les fois où j’ai entendu un commentaire négatif sur cet aliment. Pourtant, cette denrée obtenue à partir de la coagulation de la boisson de soya constitue une protéine végétale de choix. Je dois avouer que cette pâte fade semi-granuleuse semi-moelleuse au teint blanchâtre n’est pas l’aliment le plus sexy de mon frigo. Heureusement, le pauvre tofu a d’autres qualités qui sont souvent méconnues. Versatile, nutritive et économique, on gagne à intégrer cette protéine au menu qu’on soit végétarien ou non. Décidée à défaire le tofu de sa mauvaise réputation, je vous livre quelques-uns de ses secrets.

1. Choisir le bon type de tofu

L’erreur la plus fréquente des gens qui s’aventurent à essayer le tofu est de choisir le mauvais type de tofu pour leur recette. En général, on peut classer le tofu en trois grandes catégories :

Tofu extra-ferme ou ferme

Ce tofu dense à texture caoutchouteuse rappelant vaguement celle de la viande est le tofu le moins fragile. Donc, il est parfait pour être poêlé, grillé ou sauté.

Tofu semi-ferme

Cette version moins solide est idéale pour les mijotés ou pour en faire des trempettes. Si vous êtes délicats, le tofu semi-ferme est aussi délicieux en sauté ou frit.

Tofu soyeux

Le tofu soyeux est celui qui est en général le plus apprécié par les consommateurs. Sa texture douce semblable à celui du flan est fondante en bouche. Cette variété est excellente intégrée aux smoothies. Elle se transforme également sans problème en vinaigrette ou en pouding.

On retrouve également d’autres types de tofu sur le marché:

Tofu dessert: il s’agit d’un tofu soyeux sucré et aromatisé, prêt-à-servir. On peut le déguster tel quel ou l’accompagner de fruits et de granola (un peu comme on le ferait avec un yogourt).

Tofu fumé: il s’agit d’un tofu ferme fumé prêt-à-servir. On peut l’ajouter en dés dans nos salades ou en tranches dans les wraps.

Tofu frit soufflé: il s’agit de pochettes de tofu frit. On l’utilise davantage dans la cuisine asiatique. On peut l’ajouter aux soupes ou le farcir de riz et/ou viande.

2. Mariner le tofu

Il est difficile de trouver un aliment plus fade que le tofu. L’avantage, c’est que cette caractéristique lui permet de jouer au caméléon dans les recettes. En effet, le tofu prend le goût qu’on lui donne. On ne se complique pas la vie à chercher de nouvelles recettes : nos marinades préférées pour la viande conviennent parfaitement. Il faut seulement se rappeler que plus un tofu est ferme, plus il faut le mariner longtemps. Personnellement, j’aime mariner mon tofu au moins 2 heures et idéalement toute la nuit.

3. Expérimenter!

Au fil de mes expériences culinaires, j’ai remarqué que la texture des tofu variaient énormément d’une marque à l’autre pour le même degré de fermeté. Je vais donc privilégier une marque par rapport à une autre selon le type de recette que je vais réaliser (même si je les aime tous pareil).

Tofu à texture plus granuleuse (ex. : Unisoya)

Excellent émietté pour en faire du tofu brouillé ou pour remplacer la viande hachée dans les recettes.

Tofu à texture plus douce (ex. : Soyarie, Sunrise, Le choix du président)

Idéal poêlé, grillé, sauté, mijoté, etc. En fait, tout sauf émietté!

Voici quelques-unes de mes recettes gagnantes:

Nutrition

À part le fait d’être délicieux, le tofu est aussi une protéine complète faible en matière grasse et source de fer. Si l’on choisit un tofu fabriqué avec du chlorure et/sulphate de calcium, il pourrait également représenter  une bonne source de calcium! À retenir, plus un tofu est ferme, plus il contient de protéines, de fer et de calcium.

J’espère avoir rendu justice au tofu. Pour les sceptiques endurcis, voici quelques photos de mes repas-tofu :

2015-06-14 13.04.37-2 2015-06-28 20.01.00 2015-06-07 19.59.12 2015-01-21 19.57.37